Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/03/2006

Disque N°3 Teyssot-Gay / Aljaramani "Interzone"

Ce disque est un bijou, et chose rare, si il est d' une ambition musicale élevée, il s' écoute sans difficultés, même pour les néophytes.

Pour résumer, Teyssot-Gay est le guitariste de Noir Désir et AlJaramani un joueur d' oud Syrien (l' oud étant le luth oriental, l' instrument à corde emblématique de la région). Ici les 2 hommes jouent ensemble mais chacun dans leur registre à savoir gros rock pour le français et lignes mélodiques précises pour son acolyte. Etant donné que presque tous les morceaux sont basés sur une même phrase musicale qui est répétée presqu' inlassablement, on est vite transporté par cette musique très originale puisqu' à l' exacte milieu des univers des 2 hommes. Il y a quelques plages un peu plus longues, mais elles ne sont pas moins sublimes... Foncez ! Ce disque est un fabuleux tremplin pour découvrir d' autres musiques sans se casser les dents..

Echelle de facilité d' écoute :

rythme 2/5: quelques variations originales (mesures à 7 temps..) qui restent peu génantes à l' écoute, même pour un non initié... Idéal je vous dis !

mélodies 4/5: motifs courts, accessible, on se surprend souvent à les avoir qui trainent dans la tête

longueur des morceaux 3/5: c' est le format "chanson", sauf pour 2 pistes qui ne sont pas moins bonnes pour autant

paroles : de jolis choeurs virils ou des chants très aériens, mais qui participent surtout à la musique

Passerelle vers: rock indépendant, world music

Commentaires

Il a l'air vraiment pas mal ce CD ... C'est une bonne idée cette notation même si il y a vraiment un risque qu'elle ne plaise pas à tout le monde :)

Écrit par : Louise | 12/03/2006

Les commentaires sont fermés.