Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/03/2006

Arcade Fire "Funeral"... Comment çà tout le monde connait déjà ?

Il est parfois bon d' etre d' accord avec la majorité. Cet album a été acclamé absolument partout, élu même meilleur album 2005 par "Les Inrockuptibles", c' est dire..

Mais la raison de ce succés interplanétaire réside je pense dans l' honneté et la simplicité du travail fourni; loin de révolutionner quoique ce soit, comme on a pu le lire ici ou là, Arcade Fire livre juste un album d' une cohérence incroyable. Les rythmiques très simples rentrent toutes seules, les mélodies sont accrocheuses et les passages instrumentaux viennent toujours naturellement apporter quelquechose aux morceaux, l' intensité ne baissant jamais de pied.

Tel un Keane survitaminé, Arcade Fire s' impose dès la première écoute, même si l' on avait pas trop envie au départ de participer aux louanges unanimes. Je rajouterais une notion spéciale aux 4 morceaux "Neighbourhood" qui forment une suite puissante, bougeante, jouissive quoi ! Bon je stoppe ici les hommages en retard...

Echelle de facilité d' écoute

rythme 5/5: Du bon vieux rock, basse et batterie à l' unisson, voire en fusion hyperefficace !

mélodies 4/5: des petits bijoux pop-rock... A se demander comment personne n' y avait pensé avant !

longuer des morceaux 4/5: Ils ont de la chance Arcade Fire, ils avaient tellement de bonnes idées avant de faire le disque qu' ils n' ont pas été obligés de rallonger les morceaux pour remplir... Et Dieu que celà arrive !

paroles 3/5: Je ne vais pas vous cacher que je ne me suis pas acharné à traduire, et je pense pas que celà change quoique ce soit au plaisir... Les titres en Français (Vive le Canada !) sont bien dans l' ambiance générale du disque, gentimment hallucinés..

Passerelle vers rock indépendant

Les commentaires sont fermés.