Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/03/2006

Goran Bregovic - BO de "Underground" Ah Boum Boum Boum Boum Boum Babylone Couscous !

Ce titre un peu bizarre est juste la retranscription phonétique du refrain de la chanson phare de ce disque "Kalasnjikov", bon en tout cas , c 'est comme que je la chante en sautant partout..ce qui risque d' arriver à quiconque écoute ce disque.

La musique des premiers films d' Emir Kusturica a mis en lumière la musique des balkans, son cortèges de cuivres et ses rythmes entrainants. On peut citer évidemment "Arizona Dream" et son déjanté "In the death car" chanté par Iggy Pop ou le plus poétique "Temps des Gitans" où la musique est également sublime. Cette BO fait quand à elle dans le métissage musical, et vous aurez sans doute compris que ce n' est pas pour me déplaire. Les instruments de fanfare sont mariés ici à toutes les sauces, on retrouve donc les joyeux "Kalasnjikov", "Mesecina" et "Wedding - cocek" (prononcez cho-chek") qui feraient dansaient des morts, mais aussi des morceaux inclassables comme l' incroyable "Cajesukarije - cocek", entre le dub, les choeurs bulgares et la world mais aussi l' émouvant tango des balkans "Ausencia", chanté avec toute la mélancolie de Césaria Evora auquel répond une autre composition instrumentale "Underground Tango" plus après dans l' écoute.

Ce disque représente donc bien plus qu' une simple compilation d' airs traditionnels de l' ex-yougoslavie, Bregovic a su prendre le meilleurs de ceux-ci pour créer une véritable musique. Un peu plus tard, il se brouillera plus ou moins avec Kusturica, qui non seulement ne semble plus vouloir faire appel à ses services mais en plus a monté son propre groupe le "No Smoking Orchestra", qui si il garde l' énergie et la bonne humeur de cette musique ne semble pas avoir le petit plus indescriptible qui était présent avec Bregovic..

Et pour finir, il faut rappeler que si cette bande originale est explosive, le film "Underground" est également une bombe...

échelle de facilité d' écoute

rythme 5/5: les cuivres (tubas, bassons, cors, hélicons ? je ne sais pas) assurent les basses et on ne peut s' empêcher de les suivre avec ses pieds

mélodies 4/5: l' avantage des airs traditionnels, ils se retiennent bien

longueur des morceaux 4/5: des instrumentaux un peu plus longs en fin de disque, mais rien de déraisonnable

paroles : en phonétique je vous dis !

Passerelle vers world-music

Les commentaires sont fermés.