Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/10/2006

This Heat "Deceit" Bientôt trente ans dans l' ombre

medium_thisheat.jpg "This Heat" est un groupe qui a traversé la fin des années 70 et le début des 80 en réussissant à faire une musique sans aucun compromis. Un miracle éphémère.

Du punk, de la cold-wave, de l' indus, du bruitisme, du free-jazz, du rock. Il y a tout dans la musique des trois déjantés. Les oreilles les plus chastes pourront être un peu échaudées. Parfois çà crie, parfois çà se répète pas mal, parfois çà sature, et le dernier morceau s' étire en larsens étranges presque malsains. Mais partout, il y a la marque d' une l' intransigeance extrême, et des frissons parcourent l' échine par wagons entiers. 

This Heat déjà confidentiel à l' époque fut évidemment vite oublié, l' intégrale de ce groupe vient de resurgir dans un coffret 6 CD "Out of cold storage". Je ne peux que vous le recommander.


A new kind of water 


podcast

S.P.Q.R

podcast
Ces deux extraits, qui enterrent "The Cure" en toute tranquillité, reflètent bien la partie la plus accessible du groupe. Ecoutez ces guitare punk énervées, et ce chant hargneux. Mais ce serait un peu restrictif. Voici donc un autre morceau, plus radical, j' adore. Je vous fais confiance pour l' apprécier aussi.

Paper Hats 


podcast

 

Echelle de facilité d' écoute

Rythme 4/5: On ne peut pas résister !

Mélodies 1/5: Hum hum, difficile à trouver quelques fois, mais l' énergie est là

Longueur des morceau 4/5: Format calibré, mais les titres s' enchainent divinement les uns aux autres. Sur le vinyl, on pourrait croire qu' il y a qu' un morceau par face ^^

Paroles: présentes sur presque tous les titres, une performance pour ces hommes d' abord musiciens.

 Passerelle vers rock, free-jazz, indus, cold-wave... Et un peu tout.

 

 

 

 

Commentaires

Génial!

Merci pour cette découverte!
Ton blog est toujours aussi bon, bravo!

Écrit par : kataplasm | 07/11/2006

Les commentaires sont fermés.