Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/11/2006

Extra Golden "Ok-Oyot System" Toute l' Afrique, et même plus dans un CD

medium_extra_golden-ok-oyot_system.jpgVoici mon coup de coeur de cette fin d' année en ce qui concerne les musiques du monde. Du monde entier vraiment puisque ce disque est le résultat du travail de deux Kenyans avec deux Américains aux idées larges venus confronter leur musique à celle de la savane.

Au total, six morceau (dont deux par les seuls "petits blancs ^^, un peu moins transcendants") qui passent en revue toutes les influences des quatre aventuriers du son. On dirait Ali Farka Touré qui aurait pris des amphétamines au petit déjeuner: des lignes harmoniques simples et claires à la guitare, des passages dansants tout droit sortis des maquis de l' Afrique de L' Ouest, des passages rocks plus rugueux et une voix de griot habitée par milles esprits bienfaisant au hasard des plages.

La réussite est totale. je vous propose un morceau de 10 minutes qui ondule entre toutes ces influences avec une maestria rare...

Quelle belle histoire que cette rencontre. Elle ne pouvait pas évidemment se finir dans la béatitude totale et donc le guitariste kenyan qui envoie le bois du début à la fin est décédé avant la sortie de cet OVNI à la gloire du métissage musical. C' est la vie...

Je suis désolé, mais je n' arrive pas à mettre de morceau écoutable... Etant donné mes compétences informatiques, je vous laisse donc tout orphelin... En espérant que vous me ferez un peu confiance..

Echelle de facilité d' écoute

Rythme 4/5: Voici une musique qui donne irrésistiblement envie de bouger son postérieur, que ce soit en force, ou en douceur..

Mélodies 4/5: Pas vraiment de refrain ni de couplet, mais toujours très agréable à l' oreille, chaque morceau est un voyage

Longueur des morceaux 2/5: Ah ben oui, ca déborde un peu du format classique mais bon...

Passerelle vers World music, rock indépendant 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.