Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/01/2007

Rjd2 "Deadringer" hip-hop electro

medium_deadringer.jpgRjd2 n' est pas un robots de StarWars que l' on aurait oublié sur une quelconque planète mais un petit gars plutôt doué musicalement qui avec ce disque sorti en 2002 a presque fait l' unanimité.

Surfant sur la vague de l' électro d' alors, on n' a rien trouvé de mieux que de le placer "entre DJ Shadow et Moby", histoire surtout de faire un maximum de pognon. Car si cet album n' est en aucun cas comparable au définitif Endtroducting du premier, il est également bien loin de la pop mièvrement electronique du second. En fait DeadRinger se sufffit à lui même. Parfois puissant, parfois plus doux et sensuel, presque soul, il permet une approche tranquille du monde de l' électronique. On rajoute quelques passages plus hip-hop pour finir et on obtient donc ce très bon disque. Pas besoin de références en plus....

Horror un morceau d' introduction digne d' un James Bond à venir...

podcast


Ghostwriter, plus doux mais toujours envoutant
podcast

Echelle de facilité d' écoute

Rythme 3/5 - Melodies 3/5: plus qu' une mélodie qui se retient ou un rythme de malade,ce sont surtout les arrangements et les trouvailles supersiniques qui font le charme de ce cd

longueur des morceaux 4/5: Compact et efficace

Passerelle vers electro 

 

Les commentaires sont fermés.