Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/01/2007

Rodrigo y Gabriela Les guitares en bois prennent feu !

medium_croc_small.jpg "Rien n' est plus beau qu' une guitare, à part peut-être deux"

Même si j' adhère pleinement à cette sentence, elle n' est pas de moi, mais de ...Frédéric Chopin ! Et il est difficile de taxer le roi du piano romantique de mauvaise foi.

Rodrigo y Gabriela, mexicains, admirateurs transis du metal le plus chaud mais également guitaristes classiques hors pairs démontrent avec ce disque tout ce que la bonne vieille gratte en bois peut fournir comme émotions. Explorant toutes les ressources de l'instrument: solo speedé, accompagnement hispanisant, cordes étouffées, percussions sauvages tout y passe. Et le public ahuri se retrouve à crier, headbanguer et faire le celèbre lml avec la main comme si il assistait à un concert de Metallica.

On peut penser au célèbre Friday Night in San Francisco quand on écoute ces deux voltigeurs. Mais en ajoutant à leur virtuosité les accord en béton du rock le plus puissant et des mélodies qui s' accrochent aux oreilles comme du scotch double face, les deux ressortissants de Mexico-City, ouvrent surtout tout un horizon à une audience généralement peu versée vers le métissage. Premiers des ventes en Irlande où ils ont enfin fait fuir les horribles singes venant de l' artique, invités sur le plateau de Davis Letterman aux USA, Rodrigo y Gabriela font souffler un agréable vent de renouveau sur la musique...

Tamacun admirez l' accompagnement de Gabriela, qui en plus a oublié d' être moche...^^


podcast
 

L' inévitable reprise de Stairway to Heaven tout émotion et énergie..


podcast

On trouve également sur cet album une reprise magique de Orion de Metallica, mais qui est peu trop longue pour figurer ici..

 

Echelle de facilité d' écoute 

Rythme 4/5: Un bon vieux 4/4 pour secouer la tête et des variations subtiles pour écarquiller les yeux.

Mélodies 5/5: écouté le matin, sifflé jusqu' au lendemain

Longueur des morceaux 4/5: Orion dépasse les 7 minutes, mais pour le reste, ca passe tout seul 

Passerelle vers guitare classique, duo, récital, rock, world-music 

Et si vous voulez l' image pour baver un peu...

http://www.rodgab.com/media.htm

 

Les commentaires sont fermés.