Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/02/2007

Charlie Haden Liberation Music Orchestra "Ballad of the fallen" Free, free, set jazz free !

medium_65878.jpgSi vous ne connaissez rien au jazz, un petit coup d' oeil sur l' horrible pochette ci-contre peut vite vous faire rattraper un peu de votre retard. Sur ce disque, que des pointures de l' avant-garde pour accompagner le génial contrebassiste Charlie haden et la non moins douée Carla Bley dans leur projet de musique improvisée engagée.

Le concept de l' album est simple, en reprenant des thêmes révolutionnaires envoûtants pour la plupart datant de la guerre d' Espagne, nos amis Jazzmen crient leur révoltent contre la politique étrangère de Ronald Reagan notamment en Amérique Centrale. 

 

medium_ImpulseAS-9183.jpgmedium_B000A1CS68.01._AA240_SCLZZZZZZZ_.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

La révolte couvait déjà quand à la fin des années 60, les mêmes en plus chevelus formaient le dynamitant "Liberation Music orchestra" pour un premier essai absolument libertaire et génial mais absolument plus abstrait aussi. Et quand Georges Bush Jr commença à faire des siennes, Carla et Charlie s' y sont encore remis, cette fois avec un peu moins de réussite, et pour tout dire surtout un peu moins de jeunesse et de fougue. Qu' importe, The ballad of the Fallen plein de mélodies entrainantes reste le plus accessible. Si vous vous laissez porter par les airs populaires ibériques, vous glisserez vers la fin lentement sur des compositions plus longues et anarchiques. Mais avec une telle entrée en matière, ne vous en faites pas, ca se passera bien...  

 If you want to write me


podcast


The people United will never be defeated 

 

podcast


Echelle de facilité d' écoute 

Rythme 2/5: Quand ca s' éloigne du format populaire original, ca peut faire mal ^^

Mélodies 4/5: Que des thêmes puissants !

longueur des morceaux 2/5: Ca va du très court au beaucoup plus long (10 minutes) mais les 6 premiers morceaux s' enchainent comme par magie

 Passerelle vers jazz, free-jazz, chants révoltionnaires

Les commentaires sont fermés.