Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/02/2007

Nick Drake "Five Leaves left" Beau à en mourir

medium_B00000064E.01._AA240_SCLZZZZZZZ_.jpgNick Drake est le pendant de Jeff Buckley des années 70, une météore que l' on a peine eu le temps d' admirer, un jeune homme aussi fragile que génial qui a cherché en vain dans la musique un moyen de sortir des profondes névroses qui le hantaient. 

Avec cet album, véritable oraison funêbre pour orchestre à cordes, guitare folk et voix désespérée, Nick Drake touche au sublime en toute simplicité. Certains disent que posséder ce disque devrait être obligatoire, j' approuve, mais écouter cette voix au sortir d' une rupture amoureuse ou en plein deuil me semble dangereux et l' on pourrait bien être tenté de rejoindre l' impénétrable Nick au ciel après avoir suivi le même chemin pavé de trop de médicaments...


River man 


podcast

 

 

Way to Blue - Une des perfections de la musique du 20e siècle

 

 podcast

 

 

Echelle de facilité d'écoute

Rythme 4/5: C' est simple c' est beau

Mélodies 5/5: A en pleurer

longueur des morceaux 4/5: Trop court, aucune seeconde superflue

Passerelle vers folk, chanson 

 

Commentaires

Bravo pour ton site et merci de m'avoir fait découvrir( et acheter le CD! de Nick Drake). River Man est en effet bouleversant.
En échange, je t'invite à découvrir un des plus beaux disques que je connaisse: David Linx/Diederik Wissels meet Fay Claassen et Maria Pia de Vito. "One Heart,Three Voices" (EM 0504). Une pure merveille. Je pense que la voix de David Linx se rapproche de celle de Nick Drake et qu'il est mélancolique à souhait lui aussi. Bref, tu devrais adorer...

Écrit par : Grelier Bertrand | 30/04/2007

Connais-tu la théorie de la piscine?
À coup de blues passager on répond par l'écoute de plein de musiques ultra-top déprimantes(mano solo,cow-boys junkies,certains Patti Smith,Joy Division,etc...),ce qui entraine toucher le fond,et puis ensuite,avec la pression,etre invariablement ammené à remonter...enfin ça ne garantit en rien des risques de noyade...
Tout ça pour dire que Nick Drake est pas si déprimant que ça(cf 2e album-orchestrations presque allantes-,et celui-la est le premier)et que contrairement à d'autres(enfin pour moi)son désespoir ne se répand pas sur sa musique et il y a meme une certaine pudeur...
Sinon je consulte régulièrement ton site qui est plutot bien foutu,brwavo...

Écrit par : blue dynamo | 02/05/2007

Interessante théorie de la piscine. C' est vrai que c' est bon de se faire pleurer des fois.. Moi, c' est avec Nantes de Barbara que ca fonctionne... Mais way to blue, moi, ca me glace de bonheur à chaque fois... brrrrr

Écrit par : disch | 02/05/2007

Les commentaires sont fermés.