Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/03/2007

Beirut Gulag Orkestar - Le rock indépendant aromatisé aux balkans

medium_beirut.jpgLa valeur n' attend pas le nombres des années. Ainsi Zach Condom, multi-instrumentiste agé d' à peine 20 ans, plein de musique et de voyage a-t-il pondu en 2006 un disque alliant la tristesse des fanfares de l' Europe de l' Est avec la simplicité et l' immédiateté du meilleur rock dit "indépendant".

Les thêmes nostalgiques, privés de la grandiloquence des fanfares qui les ont inspirés se fondent dans des formats plus traditionnels; la voix du leader se mêle à eux sans les brusquer et 11 chansons plus tard, les oreilles pleine de cuivre un peu rouillé et d' accordéons parfois furieusement Tiersennisant (Mount Wroclai), on a déjà envie de recommencer. Que demander de plus ?

The Gulag Orkestar

Un petit bijou. Le "poum-tchac, a poupoum-tchac" de l' inusable rythmique rock s' enrichit et se déhanche... 


podcast


Prenzlauerberg 

Une petite valse funèbre "poum tchac tchac", une voix émouvante, le tour est joué...


podcast


Echelle de facilité d' écoute

Rythme 3/5: Ca varie, mais ca reste ultra-accessible

Mélodies 5/5: Superbes

Longueur des morceaux 5/5: Pas une seconde de trop

Passerelle vers Musiques des balkans, rock indépendant 

 

Les commentaires sont fermés.