Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/05/2007

Etape n°1 Dave Holland "Conference of the Birds", John Zorn "The Big Gundown"... C' est du free-jazz çà ?

Ah, le free-jazz... Horrible musique à la fois élitiste et bruyante. Incompréhensible pour le commun des mortels, masturbation intellectuelle inégalable, voilà le free-jazz. Et ces jugements ne sont que partiellements faux, je dois l' avouer...même si j' apprécie honnêtement cette musique. Comment donc ? Motivé comme jamais, je vais essayer de tracer un itinéraire tout subjectif mais progressif vers ce graal....^^

1 Les free-jazzeux ne font pas que des bruits incongrus

On pourrrait même dire, rassurons-nous, ils aiment les mêmes musiques que nous... Pour commencer en douceur, deux extraits d' albums résolument avant-gardistes, mais aussi incroyablement accessibles et mélodiques.  

 

 

medium_51rpybzgmXL._AA240_.jpgJohn Zorn "Chi Mai" - Extrait de l' album "The Big Gundown".


podcast


Difficile de débuter plus joliment. Dans cet album, les mélodies immortelles de Morricone sont souvent explosés façon puzzle par Zorn et sa bande. Mais ici, rien de tout celà, on revoit Bebel ou un beau berger allemand courir dans les prés au choix... Une adaptation minimale mais sublime..

 

 

 

medium_41CAEQQBWYL._AA240_.jpgDave Holland "Conference of the Birds" - issu de l' album "Conference of the birds.


podcast


Une douce musique, un réveil en douceur par les oiseaux du jardin.. Existe-t-il musique plus tendre ? Je n' en suis pas sur. Si le reste de l' album ext nettement plus barré, cette pépite devrait vous persuader qu' il ne faut pas prendre toute la musique dite improvisée pour un répère de barbus incompréhensibles et fiers de l' être.

 

 

 

Commentaires

Excellente idée de commencer par ce Zorn !

Écrit par : dj duclock | 06/10/2007

Les commentaires sont fermés.