Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/11/2008

Melissa Laveaux "Camphor & Cooper" Il neige à Haiti et grand soleil sur Montreal

LaveauxM_Camphor&Copper.jpgLe petit label No Format n'en finit plus d'étonner. Au moins, il ne ment pas sur ses objectifs, il sort de l'ombre toute musique digne d'intêret, que ce soit du jazz, du reggae, de la world-music et donc ici du folk lumineux, venu d'une Haitienne installée au Québec.

Melissa Laveaux nous offre donc un album à l'ancienne, 37 minutes, une guitare, des tablas, une contrebasse. Pas de pistes bonus ou d'album interminable de 76 minutes remplis de rien. On ressent quelque chose de Yael Naim, en plus fragile et moins dynamité par la promo. Le monde de la musique offre donc toujours de bien beaux moments, ils ne sont juste pas vraiment servis sur un plateau. En l'occurence, je remercie Vibrations, magazine qui offre ce mois ci un très bon petit CD bonus. Ca n'enlèveras pas le fait qu'ils ont enlevé la chronique lumineuse de Gilles Tordjmann et gardé les pathétiques histoires de cul de Jackie Berroyer, mais on peut toujours avoir de bonnes surprises. Une bonne idée cadeau pour les fêtes lirons-nous dans la presse ^^.

My Boat
podcast

 

I Want to Be Evil
podcast

Les commentaires sont fermés.