Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/08/2007

Pierre Akendengue "Nandipo" une réédition quelle est bonne

8e76952619c5052a689a5f80eee874ad.jpgDe la musique africaine, fraiche, sensible, francophile, voilà le programme de ce bel album de Pierre Akendengue datant de 1974. Mélange de chants doux, de musiques enjoleuses et de chansons étranges entre allégories et contes de griots. Je pensais être l' un des seuls à connaitre ce beau jeune homme mais j' ai croisé ce disque nouvellement ressorti. N' hésitez pas c' est pour toutes les oreilles !

En plus, on note la participation du génial percussionniste brésilien Nana Vasconcelos. Celui-ci laissera au verso un souvenir tout particulier de cet enregistrement:

"D' Afrique, j' ai appris trois choses: Patience, patience et patience." Tout un programme, à vous de voir si ca vous charme ou vous énerve de vivre dans cette lente torpeur si délicieuse. Faudait que je songe à repartir moi...

Oma Ayiya 


podcast
 

05/07/2007

Ernesto Nazareth, Pixinguinha... Le Choro, la véritable âme brésilienne

d5cca72040ece81a7b829791986c9e23.jpgLa musique brésilienne, voilà un vaste sujet. Pour certains, c' est la Batucada à Rio, les filles à poil et des percus dans tous les sens; pour d' autres, c' est la bossa-nova, Joao Gilberto et Chico Buarque (et les filles en bikini sur la plage); pour certains, ce sont les racines africaines, sa foi et ses chants... Tous ont raison, aussi métissée que la population, la musique brésilienne est multiple.

Mais il y a toujours un mot qui finit par revenir au détour d' une conversation... Choro ... Un terme qui viendrait du verbe 'chorar' (pleurer), bien que rien ne soit bien clair. Ce qui est plus évident, c' est que le Choro a précédé toutes ces autres formes de musiques, et qu' elle occupe toujours une place à part dans le coeur des brésiliens.

Pièce mélodique, joyeuse ou triste mais immédiatement assimilables, le Choro séduit par sa simplicité. Les maîtres du genre sont nombreux, mais s' il faut n' en retenir que quelques uns, ce sera pour moi Ernesto Nazareth et Pixinguinha qui vécurent au début du vingtième siècle.

fd0f9d35520518d76e6099209eb68996.jpgErnesto Nazareth, c' est la classe absolue, la simplicité, le piano qui fait réver. Polka, tango et autres s' enrichissent sous sa plume. Il est difficile de résister à de telles pépites, et quand ce sont des valses qu' il composent, celles-ci sont empreintes d' une si profonde mélancolie, qu' on en vient à regarder vaguement par la fenêtre, sans trop penser à grand chose...

 

a08de33bbb62508e6e1713ee36974a9e.jpgSouvent adaptées pour guitare, ses compositions, pour piano gardent toute leur fraicheur.  Arthur Moreira Lima explore cette oeuvre méconnue à travers ce disque sobrement intitulé Arthur Moreira Lima interpreta Ernesto Nazareth et croyez moi, ca vaut le détour.

Fon-fon, si joyeux

podcast

 
Confidentia, si émouvant

podcast
 

 

54f3f99812cd53b4e1a5b8546babe1ba.jpgPixinguinha, flûtiste de son état, détenait le même secret des mélodies inoubliables. Son air le plus connu Carinhoso enchante toujours autant. Ici jouée par le guitariste Baden Powell et Claudio de Queiroz, cette mélodie qui fut reprise par plus de deux mille fidèles lors des funérailles de son compositeur en 1973 n' a pas pris une ride.

Carinhoso 

podcast
 

 

Enfin pour conclure, nous dirons donc que le Choro, musique sans prétention mais pas sans qualités n' attend que l' été et que le soleil se montre un peu pour se laisser déguster.. Ca fait un peu guide Michelin comme conclusion mais bon...   

 

 

27/06/2007

Segun Damisa & the Afro-beats crusaders "Nigeria dey cry" Une mortelle envie de remuer !

ac53e9ed499adaf3d4f0016c1309826a.jpgJe commence à me spécialiser dans la découverte d' artistes déjà morts, j' espère que ca ne me portera pas malheur... Et étrangement, ils sont tous africains. Donc, le disparu du jour est Segun Damisa, bordelo-nigerian décédé il y a peu, qui avait été formé à l' afro-beat en Afrique et qui a eu le bon gout d' exporter la recette au pays du pinard. Entouré d' une joyeuse bande, c' est de l' été en barre qu' il délivre.

La recette de l' Afro-beat n' a pas beaucoup changé depuis le grand Fela, un rythme immuable, des cuivres dans tous les sens et une méchante envie de remuer son cul. Faudrait quand même qu' ils songe à fournir les danseuses africaines avec le CD la prochaine fois...

 
Gari Good (une petite intro toute cubaine, puis une bonne grosse vague qui vient...)


podcast


Echelle de facilité d' écoute

Rythme 4/5:Irrésistible

mélodies 3/5:Un peu derrière le rythme certes, mais bien péchues aussi

longueur des morceaux 2/5: (Ah oui, l' afro-beat, ca joue un peu sur l' hypnose chamanique ^^) 

Passerelle vers afro-beat, black music, world music 

 

 

07/06/2007

Goran Bregovic' s Karmen, Kocani Orkestar, Y' a du monde aux balkans !

6aaaa55f757ad67b1a002ceef810304a.jpgVoilà, c' est fait, c' est l' été et il va falloir assurer en fond sonore pour le barbecue. Quoi de mieux qu' une musique gaie, remuante facile à reprendre en choeur ?

Goran Bregovic qui avait déjà plastiqué toutes les fiesta d' Europe il y a 10 ans avec son Kalajsnikov tout droit sorti de la BO de Underground récidive avec un disque plein d' émotions intenses, d' alcool, de mariages, de mères qui pleurent trop fort la mort de leur fils et de simulations éhontées dans la surface de réparation pour obtenir un pénalty.. Les balkans dans toute leur splendeur donc, ici révisitées lors de l' adaptation très libre du Carmen de notre Bizet national.

 Et pour faire les choses bien, Goran a fourré une bombe atomique dedans, ca va secouer !

Goran Bregovic's Karmen - Gas Gas 


podcast
 

98d9c3ff0c3059afb4615d1f25def816.jpgPassons de la Serbie à la Macédoine avec le Kocani Orkestar.. La recette ne change pas, une procession une peu folle, des poules qui gambadent derrière un enterrement ou un baptême, on ne sait plus trop. Le titre résume bien l' état d' esprit des gars, entre les pleurs et le pêtage de plomb total... Et pour mettre le popotin en translation, c' est toujours aussi efficace !

Kocani Orkestar - Alone at my wedding - Siki Siki baba


podcast
 

 

 

18/05/2007

Etape N° 3, l' improvisation kezkecé ? Instant Project Didgeridoo

medium_cover.jpgImproviser sur une grille d' accord de blues, c' est bien, mais ce n' est pas très motivant. Improviser avec juste un didgeridoo pour partenaire et aucune répétition avant, voilà qui est plus stimulant !

Ce sont ces rencontres au coeur de la musique qui sont à la base de ce superbe ensemble CD / DVD. 9 musiciens vont affronter sans préavis l' ancestral instrument. Une prise une seule, le résultat est stupéfiant. Entre World-music primitive, jazz brut et incantattions mystiques, cette musique possède un gout prononcé d' authenticité. 

Cette prise de risque, ce plongeon dans le vide, c' est aussi un peu çà la musique improvisée et le free-jazz. Mais l' auditeur et le musicien sautent souvent en même temps... Vous êtes prêts ? 

SEb / Lokua Kanza - MYT 

Avant d' écouter ce morceau, je ne connaissais pas plus que çà Lokua Kanza, je le considérais comme un chanteur africain de plus. Depuis, il m' a cloué sur place le garnement !!


podcast


YO2 / Cyril ATef - TR

Ah, mon petit batteur chéri qui fait des siennes.... 

podcast
 

Comme en plus on profite pleinement de ces rencontres avec le DVD qui est fourni, je ne vois aucune bonne raison de ne pas se procurer cet objet au plus vite