Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/03/2006

Bumcello "Animal Sophistiqué" attention victoire de la musique méritée

Les téléspectateurs des dernières victoires de la musique qui ont veillé un peu tard (en tout cas plus tard que les 3/4 des invités qui ont quitté en avance la salle gavés de petits-fours...) ont pu apprécier la prestation de 2 énergumènes relativement atypiques. Bumcello a en effet remporté la victoire de l' album "électro-groove" de l' année... Ca veut pas dire grand chose comme catégorie, mais bon.

Késaco Bumcello ? Bum = Boum = Batterie = Cyril Atef, un des meilleurs batteurs français, totalement tout terrain, aussi à l' aise en jazz qu' en disco. Cello = Violoncelle = Vincent Segal = une autre grosse pointure. Les deux compères sont des habitués de l' excellent "Label bleu" et aussi les fidèles acolytes de M, pyrotechniciens attitrés des derniers concerts du célèbre chanteur/guitariste.

Bumcello est leur bébé, ils y mettent tout ce qu' ils veulent... Groove, pop, rock, jazz... Absolument tout passe à la moulinette des deux amis. En concert, c' est improvisation à tous les étages et surprise garantie. Sur ce disque, c'est plaisir avant tout : une petite ritournelle pop, un rythme de dance-floor, un riff de rock, le tout agrémenté de paroles naives à souhait: l' ecclectisme est total. Si l' on accepte d' etre surpris et emmené un peu partout et nulle part à la fois par ces musiciens, le frisson est garanti, mais c' est celà la musique...

Echelle de facilité d' écoute

rythme 2/5: Atef ne tient pas sur son tabouret, mais c' est pour mieux faire bouger tes pieds mon enfant

Mélodies 4/5: simples et destructrices, n' essayez pas de résister, ca gache le plaisir

Longueur des morceaux 2/5: Des morceaux comme le survitaminé "Let it shine" (mon préféré) peuvent dépasser les 6 minutes, mais l' intensité, elle, ne fléchit jamais d' un iota...

Paroles d' un ridicule assumé !

Passerelle vers jazz, électro et un peu tout ce que vous voudrez.

DISQUE A DANSER

11/03/2006

Emilie Simon - 1er album... Retenez-moi, je suis amoureux...

Emilie Simon est loin d' être une inconnue, elle vient d' ailleurs de recevoir une victoire de la musique pour la BO de "La Marche de l' Empereur", et son nouvel album "Vegetal" vient de sortir.

Mais j' aime tellement son premier album, il est si doux, si délicat et aussi si abouti musicalement, que je ne peux m' empecher d' en reparler. La jolie demoiselle est bardée de diplomes d' études musicales, mais ici, elle a su faire passer avant tout une émotion rare... Les chansons (ou plutot des berceuses pour la plupart d' entre elles) cristallines, nappées parfois de harpes, toujours agrémentées de samples discrets s' enchainent avec fluidité. Quarante minutes plus tard, c' est fini, déjà on ne voit pas quel morceau pourrait manquer à un tel bijou de pop intelligente et acidulée.

"Désert" et "Chanson de toile" sont mes préférées, on peut y ajouter la reprise de "I wanna be your dog" de Iggy Pop qui faut également son pesant de sous-vetements en soie... Enfin, je m' égare, retenez simplement que cet album est divin.

Echelle de facilité d' écoute

rythme 3/5: samples efficaces, petites comptines divines..

longueur des morceaux 5/5: Oups, a peine le temps de poser une question avec malice et d' y répondre (ou pas) et on passe à la suivante, rien n' est superflu

mélodies 5/5: Pureté et efficacité incroyables...

Paroles 3/5: des petites histoires, agréables à entendre, mais là n' est pas l' essentiel.

Passerelle vers: Chanson française, électro

Disque N° 2 Maxence Cyrin "Modern Rhapsodies"

Voilà un disque à la frontière de bien des genres. Il s' agit de reprises de grand themes de la musique électronique au piano seul. On y retrouve notamment Depeche Mode ou Moby mais d' autres morceaux sont eux d' influence Disco / Dance et Techno indéniables. Parfois remuantes, parfois plus lentes et mélancoliques, ces petites perles ont toutes un charme fou...

De plus, ces petites rengaines rentrent tout de suite dans la tête, et ont le bon gout de ne pas s' éterniser pendant des heures. Tels des bonbons acidulés, les morceaux s' avalent les uns à la suite des autres, et on est déçu quand on s' aperçoit que l' on a déjà fini le paquet..

Echelle de facilité d' écoute
rythme 5/5: c' est de l' électro, ca tourne tout seul
longueur des morceaux 5/5: pas d' improvisations ou de périgrinations inutiles, le temps que la musique rentre dans la tête et c' est fini
mélodies 3/5: C' est pas toujours super recherché, mais c' est toujours super efficace
Paroles : aucune, c' est aussi simple que celà.

Passerelle vers électro et musique classique