Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/11/2007

Legroscube Vs Katerine un peu de surprise venant de l'Ouest

ef412f3d2b8db4bee4a8bd86fed4c34c.jpg Katerine vient de pas loin de mon pays, Deux-Sévrio-vendéen, il a porté notre région à la postérité grâce à son très défoulant Louxor. Collants, humour gras font depuis peu la place à une personnalité un peu déjanté et poétique, genre Brigitte Fontaine à testicules au ralenti. Il sort un livre dont tout le monde parle, mais pourquoi personne ne cause-t-il donc aussi de ce disque assez stupéfiant issu de sa collaboration avec un Big-Band français hétéroclite Legroscube
Sorti sur le label Nantais Yolk, qui faisait jusqu'ici plus dans l'expérimental un peu barré ou le jazz ambitieux, on se retrouve face à un objet bien singulier. La voix de Katerine irrite un peu, se traine, paresse, mais à aucun moment n'éclipse le travail courageux des musiciens d'Alban Darche. Alors que sort la dernière bouse de Johnny, ca fait quand même un peu de bien.
 

podcast

Lost in Copenhagen, une petite introduction plaisante à
 

podcast
Copenhague que Dieu me pardonne, mais je lui trouve un petit gout de Robert Wyatt, Mantler et autres, ce jazz savant mis en chansons...
 
 

27/10/2007

Yaron Herman Trio "A time for everything" un temps pour le talent



ddcf7c8338773cb3fc84fdbdb8224d04.jpgLe talent n'attend pas le nombre des années (ou quelque chose d'approchant) dit un proverbe.  Par contre, il arrive parfois que le talent attende que Yaron Herman, jeune Israélien installé en France depuis 4 ans maintenant, délaisse un peu le ballon de basket pour le piano avant d'apparaitre...

Et voilà comment après avoir débuté la musique à 16 ans on se retrouve quelques années plus tard, encensé de toutes part, comparé à Jarrett ou Monk... Alors évidemment, on a le droit d'être jaloux. Moi j'ai commencé aussi la musique à 16 ans, et aujourd'hui, je ne joue pas à travers le monde. Mais plus simplement, on a le droit d'admirer la classe et le naturel de ce jeune homme qui sont autant de bénédictions. Alors que Jarrett fait surtout parler de lui pour son refus de voir ses prestations pollueés par des odeurs de graillon ou des photographes amateurs intempestifs, Herman lui joue avec son insouciance et son talent avec à ses côtés un bassiste et un batteur de la même trempe. 

Pour les avoir vu hier, devant une salle à moitié vide dans la Vienne envoyer le bois, avec une cohérence absolue, comme un seul homme avant de dédicacer leurs disques (qui sont partis par palettes entières à l'issue de leur performance) plein de gentillesse et de modestie, on ne peut ensuite que s'incliner. Leur musique ? Moderne, émouvante, mélodique, agrémentées de reprises époustouflantes de Bjork, Police ou... Britney Spears. Achetez ce disque, allez voir cet artiste aux faux airs de Christophe Willem qui semble toujours aussi émerveillé par son art, et espérons ensemble que dans 20 ans,  il n'aura pas cédé aux sirènes d'un élitisme puant qui bouffe le jazz par la racine depuis un certain temps... Mais pour avoir échangé quelques mots avec lui, franchement, çà m'étonnerait.

 

Toxic (ah Britney tu a vu ce qu'on fait de ton oeuvre...^^)

 podcast

Army of me 


podcast


Echelle de facilité d'écoute 

Mélodies 4/5: très accessibles, on dit catchy des fois aussi ^^ 

rythme 3/5: çà passe un peu partout, mais y'a des bons moments bien dans l'esprit rock

longueur des morceaux 3/5: là aussi, rien de trop long... 

Passerelle vers jazz 

02/10/2007

Shibusa Shirazu Orchestra - le bonus japonais du jour

a0f83c53dbc9356d842fe0cae935fd14.jpgEtant donné que les japonais sous amphetamines de Z semblent avoir un peu la côte, je prolonge un peu le délire nippon avec le Shibusa Shirazu Orchestra.

Aussi barjots que leurs copains, eux, ils s'éclatent plutôt avec un gros big-band mais du genre un peu spécial. C'est entre le grand orchestre du splendid, Sun Ra et Fela, les connaisseurs apprécieront. En concert en plus des musiciens, c'est danseurs, peintres et tout le tintouin sur scène et il parait que c'est juste hallucinant.

Donc, ici un petit extrait tout en démesure, et après, promis, je reparle de trucs plus..... calibrés dirons-nous.. ^^


podcast

Bon allez, j'avais dis un, mais j' en rajoute un autre, j'ai pas pris l'abonnement premium pour rien !! Vive la Love Parade Shintoïste déglinguée !


podcast


ecc59a5a21c66426092897220a0e914d.jpg

 

14/08/2007

The Bad Plus "Prog" le retour de l' année

7692d8fafc002d63c6b71991b82b79cd.jpgJe dois admettre, à un  moment,  j' ai douté que The Bad Plus, trio surpuissant de jazz-rock, puisse retourner vers les sommets qu' ils avaient tutoyé à leurs débuts. Leur avant-dernier disque m' avait déçu, j' avais l' impression de les voir tourner en rond, se caricaturer eux-mêmes. Et pour être vraiment honnête, ca me déprimait un peu.

Me voilà donc aujourd' hui obligé d' aller acheter quelques orties pour me flageller publiquement, Prog leur dernier album est un vrai miracle.Il y a de tout des mélodies, des classiques éparpillés, une énergie que ne possèdent pas 1/10e des groupes de rock actuels et une sensibilité à fleur de peau. On a droit à une relecture de Life on Mars de Bowie qui m' aurait presque fait chialer mais aussi à des compositions originales qui vous laissent sur le carreau comme un direct au foie.

Comme quoi, on ne devrait jamais douter d' un disque avec David King, le batteur génial est partout, il monte encore en puissance, et comme en plus ses deux compères sont à son niveau, c' est vraiment du tout bon. Vous n' aimez pas le jazz ? Alors vous ne connaissez pas ce groupe.

Life on Mars

podcast

 

1980 world champion un petit bonus presque too-much, super accessible, super joyeux le panard !

 
podcast
 

Echelle de facilité d' écoute

Mélodies 4/5: ca passe tout seul

Rythme 1/5: c' est divinement fou ! Sur le deuxième morceau "Physical Cities", c' est juste incroyable !

Longueur des morceaux 2/5: 2 morceaux dépassent les 9 minutes, mais comme ce sont des perles, on approuve !

Passerelle vers rock, jazz 

 

18/05/2007

Etape N° 3, l' improvisation kezkecé ? Instant Project Didgeridoo

medium_cover.jpgImproviser sur une grille d' accord de blues, c' est bien, mais ce n' est pas très motivant. Improviser avec juste un didgeridoo pour partenaire et aucune répétition avant, voilà qui est plus stimulant !

Ce sont ces rencontres au coeur de la musique qui sont à la base de ce superbe ensemble CD / DVD. 9 musiciens vont affronter sans préavis l' ancestral instrument. Une prise une seule, le résultat est stupéfiant. Entre World-music primitive, jazz brut et incantattions mystiques, cette musique possède un gout prononcé d' authenticité. 

Cette prise de risque, ce plongeon dans le vide, c' est aussi un peu çà la musique improvisée et le free-jazz. Mais l' auditeur et le musicien sautent souvent en même temps... Vous êtes prêts ? 

SEb / Lokua Kanza - MYT 

Avant d' écouter ce morceau, je ne connaissais pas plus que çà Lokua Kanza, je le considérais comme un chanteur africain de plus. Depuis, il m' a cloué sur place le garnement !!


podcast


YO2 / Cyril ATef - TR

Ah, mon petit batteur chéri qui fait des siennes.... 

podcast
 

Comme en plus on profite pleinement de ces rencontres avec le DVD qui est fourni, je ne vois aucune bonne raison de ne pas se procurer cet objet au plus vite