Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/12/2006

Six 1/2 Chante Nougaro "Six voix, Dix doigts" - Les voix du souvenir

medium_0794881826025s.gif En écoutant maintenant les chansons de Claude Nougaro, on comprend le vide immense qu' il laisse. Véritable amoureux de toutes les musiques, il n' avait jamais peur de s' acoquiner avec elles. Java, jazz, bossa, le poête a tout chanté et avec quel talent..

A défaut de lui trouver un successeur au sein de la jeune scène française, on écoutera avec plaisir l' adaptation par le groupe vocal Six 1/2 de quinze de ses chansons, toutes époques confondues. Les quatre chanteurs et deux chanteuses sont juste soutenus par un piano et surtout un travail d' harmonie assez remarquable. On reconnait les mélodies, on s' amuse à les suivre, sautant d' une voix à l' autre. Si le style un jazz "jazzclub enfumé" peut rebuter au premier abord, la qualité et la véritable appropriation de ces classiques fait plaisir à entendre.

 

J' ai eu la chance de voir Six 1/2 en concert récemment et une chanson m' a particulièrement plu, surtout dans ses premières mesures (Disons que je montais la pente, disons que tu la descendais...):

Les pas 


podcast

Et j' aime tellement Cécile ma fille, que même si cette version avait été decevante je crois que je me serais senti obligé de la faire partager.. Par chance, cette adaptation ensoleillée et audacieuse est vraiment réussie, et au niveau paroles, on touche au sublime ( On est nez-à-nez, les yeux dans les yeux - Quel est le plus étonné des deux ? )

 
podcast

Echelle de facilité d' écoute 

Mélodies 4/5: Nougaro savait s' entourer des meilleurs...

Rythme 2/5: Qui dit jazz dit syncopes et tout le toutim ^^

Longueur des morceaux 4/5: pas de grandes envolées...

Passerelle vers jazz, chanson française 

 

28/10/2006

This Heat "Deceit" Bientôt trente ans dans l' ombre

medium_thisheat.jpg "This Heat" est un groupe qui a traversé la fin des années 70 et le début des 80 en réussissant à faire une musique sans aucun compromis. Un miracle éphémère.

Du punk, de la cold-wave, de l' indus, du bruitisme, du free-jazz, du rock. Il y a tout dans la musique des trois déjantés. Les oreilles les plus chastes pourront être un peu échaudées. Parfois çà crie, parfois çà se répète pas mal, parfois çà sature, et le dernier morceau s' étire en larsens étranges presque malsains. Mais partout, il y a la marque d' une l' intransigeance extrême, et des frissons parcourent l' échine par wagons entiers. 

This Heat déjà confidentiel à l' époque fut évidemment vite oublié, l' intégrale de ce groupe vient de resurgir dans un coffret 6 CD "Out of cold storage". Je ne peux que vous le recommander.


A new kind of water 


podcast

S.P.Q.R

podcast
Ces deux extraits, qui enterrent "The Cure" en toute tranquillité, reflètent bien la partie la plus accessible du groupe. Ecoutez ces guitare punk énervées, et ce chant hargneux. Mais ce serait un peu restrictif. Voici donc un autre morceau, plus radical, j' adore. Je vous fais confiance pour l' apprécier aussi.

Paper Hats 


podcast

 

Echelle de facilité d' écoute

Rythme 4/5: On ne peut pas résister !

Mélodies 1/5: Hum hum, difficile à trouver quelques fois, mais l' énergie est là

Longueur des morceau 4/5: Format calibré, mais les titres s' enchainent divinement les uns aux autres. Sur le vinyl, on pourrait croire qu' il y a qu' un morceau par face ^^

Paroles: présentes sur presque tous les titres, une performance pour ces hommes d' abord musiciens.

 Passerelle vers rock, free-jazz, indus, cold-wave... Et un peu tout.

 

 

 

 

13/10/2006

Renaud Garcia-Fons "Oriental Bass" Cap vers le Sud !

medium_B000005CD8.03._SCMZZZZZZZ_.jpgQue la contrebasse est un bel instrument ! Tour à tour, sensuelle, dansante, envoutante, elle exerce par ses formes, son gabarit et sa grosse voix une fascination sur les auditeurs.

Renaud Garcia-Fons sait tirer le meilleurs de cette maitresse imposante, en slapping, à l' archet, en douceur ou en puissance, il la fait voyager à travers l' Orient pour des moments de pur bonheur. Flamenco, ambiances arabisantes, tout est joie ici. A la tête d' un orchestre qui colore sa musique, Renaud Garcia Fons nous donne envie de sortir les tapas et les boissons sucrées et de recommencer à prendre l' apéro en terrasse, c' est dommage, l' automne arrive...

San Juan, une petite douceur, qui se laisse déguster... prenez votre temps...


podcast


Echelle de facilité d' écoute
 

rythme 3/5: Des petites variations, des petites syncopes..

mélodies 5/5: divines, tout simplement

longueur des morceaux 2/5: Ca dure, mais personne ne s' en plaindra !

 Passerelle vers World-music, jazz, musiques arabo-andalouses, contrebasse...

 

07/10/2006

Nils-Petter Molvaer "Khmer" L' électro-jazz vient du Nord

medium_E1560g.jpgCe disque est un petit miracle. La maison ECM qui se complaisait dans un jazz un peu soporifique retrouve ici la belle fougue de ses débuts. Nils Petter Molvaer, trompettiste nordique fou d' électronique marie avec une classe incroyable les samples les plus froids et les notes bleues du jazz.

Le son de sa trompette si caractéristique, presque "venteux", fait merveille dans les déluges de machines. On retrouve à ses cotés le guitariste Eivind Aarset, toujours à l' aise, que ce soit dans les ambiances éthérées telles On Stream ou comme dans les furies technoides comme Tlon.

Si Molvaer aura ensuite un peu tendance à noyer son propos dans des délires technologiques toujours plus denses et parfois difficiles à appréhender, ce disque est en revanche une perle accessible à tous. Vous pouvez foncer..

 On stream


podcast


Tlon 

 
podcast

 

Echelle de facilité d' écoute

rythme 3/5: les samples solides rendent le tout accessible

mélodies 4/5: Parfois aériennes, parfois plus sombres, mais jamais trop sophistiquées

longueur des morceaux 3/5: Quelques morceaux au-delà de minutes, c' est tout.

Passerelle vers jazz, musiques électroniques

 

05/08/2006

Petra Magoni - Ferrucio Spinetti "Musica Nuda" L' huile essentielle de la chanson

medium_3448969263925.gif Attention, ceci pourrait ressembler à un authentique disque de bobos. Il s' agit de reprises contrebasse - voix de grands succès. Super pour les apéros de la rive gauche, donc. Mais la contrebasse chaleureuse et ronde  de Spinetti fait merveille, et comme en plus, Petra Magoni chante très bien, parfois avec des petits accents de Bjork ou Emilie Simon, et surtout est très mignonne, un truc à tomber amoureux de la pochette du CD, il n' y pas de raison de résister. 

Eleanor Rigby, Roxanne, I will Survive, Imagine entre autres, avec aussi quelques airs italiens moins connus de ce coté-ci des Alpes mais pas moins intéressants.

Il existe un deuxième volume qui vient de sortir récemment, je crois que je vais pas pouvoir résister longtemps... 

Eleanor Rigby 


podcast

Nature boy 

Je suis resté amoureux de cette version de ce standard, avant,  je connaissais surtout celle du Quartet de John Coltrane, avec une intro déchirante d' intensité au saxophone. Avec une voix et 4 cordes, les deux amis font rejaillir tout celà. Quand la basse joue seule au milieu du morceau, on a l' impression qu' elle a été abandonnée par tout un orchestre qui revient sous la forme de la jolie voix de Petra... Divin

podcast


Echelle de facilité d' écoute

Rythme 4/5: c' est beau la contrebasse, ca fait groover ces petites pétites tout en douceur

Mélodies 4/5: à découvrir ou redécouvrir

Longueur des morceaux 4/5: Nature boy est le plus long.. 6 minutes

Paroles:  De Roxanne à I will survive.. Y' en a pour tous les gouts.

Passerelle vers chanson, jazz