Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/05/2008

James Blood Ulmer "Birthright" - Du sang neuf dans les racines

1071650509.jpgJames Blood Ulmer vivait sa vie de guitariste d'avant-garde tranquillement, aux côtés de grands musiciens comme Ornette Coleman. Mais arrivé à un âge certain, poussé par quelques uns de ces amis, il n'a pu oublier totalement d'où il venait. Le blues originel couvait encore dans ses entrailles, un jour, avec juste sa guitare et ses doigts, il a accepté d'affronter la bête qui sommeillait en lui pour extérioriser lui aussi l'histoire de ses ancêtres.

Birthright est le résultat de ce combat. Une sorte de plainte squelettique, une voix faite pour celà et au final, un disque qui est bien plus rempli de sérénité que de tristesse ou de rage. Fidèle à lui même, il réussit à ne pas refaire ce que tout le monde avait déjà entendu. Le blues vit encore, il a plus que jamais envie de se frotter aux autres musiques.

Take My Music Back to the Church 

podcast

My Most Favourite Thing
 podcast

 

Echelle de facilité d'écoute

Rythme 5/5: Du blues, du terrien

Mélodies 3/5: C'est rêche

Longueur des morceaux 4/5: Une petit solo de flute pour finir le tout et rallonger le dernier chef d'oeuvre.

Passerelle vers blues, guitare acoustique 

 

07/05/2008

Tasha's World, John Legend. Il fait beau, on veut de la love-music !

1645609211.jpgVous avez remarqué comme on a attendu en vain le soleil cette année. Comme on a été presque contraint de n'écouter que des musiques glauques et pluvieuses histoire de ne pas être frustré ?

Et bien un week-end de beau temps, un barbecue, une sieste dans un hamac, le sourire revient. On a bien envie de bronzer d'avoir des kilos en moins et des couleurs en plus. On veut surtout avoir à bouger sans préavis. Et là, la musique noire s'impose en douceur. Et John Legend, avec sa musique évidente qui n'est pas sans rappeler Stevie Wonder s'impose tranquillement. Ce mec, il a la classe. Cet album, il a la classe. Rien qu'à l'écouter, on gagne des points de karma.


859186392.jpgA côté, un disque que j'ai souvent presque eu honte d'aimer qui nous vient de Hollande si mes souvenirs sont bons. Une sucrerie sensuelle, parce que les hommes c'est sympa, mais quand une femme vient nous inviter à une sorte de transe sensuelle indécente, pour un vieux bouc comme moi, ca fait toujours effet. Donc dans Tasha's World, il y a une voix de femme qui invite simplement au bonheur, à la séduction insouciante autour d'une piscine et ça me plait...

Tasha's World - Past Lives 


podcast
 

 

26/01/2008

Mahalia Jackson "Summertime / Sometimes I feel like a Motherless Child" - Le medley avant les autres

7e312164f3ed59730dcc42593585c10a.jpgIl y a deux morceaux traditionnels de musique américaine que j'aime beaucoup. Ce sont "Summertime" l'immortel thême de Gerschwin multi-repris et "Sometimes I feel like a Motherless Child",le gospel chialant à l'honneur dans nombre de chorales.

Quelle ne fut donc pas ma joie et ma surprise d'écouter ces deux bijoux compilés en un joyau par la grande chanteuse Mahalia Jackson que je tenais jusque là pour une bonne animatrice d'eglise le dimanche (j'exagère quand même un tantinet). Et voilà, ni une ni deux, elle vient se placer en haut de mon panthéon en renouvellement permanent.

Evidemment, je ne peux résister au plaisir de vous faire partager les deux morceaux à l'origine de ce medley (qui est quand même plus réjouissant que les trucs style Delpech Mode (ah ah ah, qu'est ce qu'on se poile) ou Beatallica (qui possède aussi un charme certain, certes)) et ce d'autant plus que je suis tout fier de mon nouveau logiciel pas cher de numérisation des vinyls... ^^

 

Summertime / Sometimes I feel like a Motherless Child

 
podcast
 

Summertime (Louis Armstrong & Ella Fitzgerald)


podcast

fb94adcb17620359ff521d659cca7555.jpgSometimes I feel like a Motherless Child (Louis & the Good Book) J'adore ce disque, il y a évidemment dessus l'ultraconnu "Let my people go" qui fut repris par Claude Nougaro...


podcast
 

 

 

 

16/09/2007

Sly and the Family Stone "The Essential" Master of groove compilation

0bb19ff5beb5ea1cb8182c1097d8ecfc.jpgOui, je sais, tous les albums du groupe de black-music le plus novateur viennent juste d'être réédités, et c'est un peu étrange de conseiller une compilation. Mais bon, moi, les albums originaux, je préfère essayer de les choper en vinyl, et une bonne compilation, dans la voiture, çà envoie le bois. On gueule un bon coup et comme par magie, le soleil apparait...

Donc 2 albums remplis de tubes dont certains chantés dans jusque dans les églises (Everyday People). Ce qui est moins catholique, c'est la décheance toxicomane dans laquelle s'est vautré ensuite le bon vieux Sly. Mais comme à tous les génies, on lui pardonne. Sa magistrale famille cosmopolite n'a pas pris une ride.

Underdog (ne pas essayer de ne pas bouger)

podcast

Thank you

podcast
 

 

 

27/06/2007

Segun Damisa & the Afro-beats crusaders "Nigeria dey cry" Une mortelle envie de remuer !

ac53e9ed499adaf3d4f0016c1309826a.jpgJe commence à me spécialiser dans la découverte d' artistes déjà morts, j' espère que ca ne me portera pas malheur... Et étrangement, ils sont tous africains. Donc, le disparu du jour est Segun Damisa, bordelo-nigerian décédé il y a peu, qui avait été formé à l' afro-beat en Afrique et qui a eu le bon gout d' exporter la recette au pays du pinard. Entouré d' une joyeuse bande, c' est de l' été en barre qu' il délivre.

La recette de l' Afro-beat n' a pas beaucoup changé depuis le grand Fela, un rythme immuable, des cuivres dans tous les sens et une méchante envie de remuer son cul. Faudrait quand même qu' ils songe à fournir les danseuses africaines avec le CD la prochaine fois...

 
Gari Good (une petite intro toute cubaine, puis une bonne grosse vague qui vient...)


podcast


Echelle de facilité d' écoute

Rythme 4/5:Irrésistible

mélodies 3/5:Un peu derrière le rythme certes, mais bien péchues aussi

longueur des morceaux 2/5: (Ah oui, l' afro-beat, ca joue un peu sur l' hypnose chamanique ^^) 

Passerelle vers afro-beat, black music, world music