Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/04/2010

Les 5 morceaux qu'ils faut connaitre pour regarder M6

m6.gifParmi mes nombreux vices, je dois avouer que j'adore regarder les émissions de télé-réalité. N'essayez pas de me prendre en défaut, je suis incollable. "Maman cherche l'amour dans le pré", "Top Chef", "Pékin Express", "Le chantier", je suis tout ! Et si les ficelles de ces émissions sont toujours aussi grosses (mais c'est pas grave, on regarde pour se payer la tête des candidats), il faut bien admettre qu'au niveau de la programmation musicale, c'ets pas l'overdose d'inventivité. On tourne toujours autour des même scies. Faisons un point !

Evidemment, tout est un peu caricatural. Et il y a beaucoup d'autres musiques qui illustrent les différents sujets. d'ailleurs, la preuve il y a peu, pour illustrer des images d'Amérique du Sud, on a mis du flamenco. La pure classe. Mais revenons à nos agneaux:

1. Keane "Somewhere Only We Know"

La découverte de l'autre, le départ nostalgique mais heureux, la séparation à l'amiable.

Situations: Ils se frôlent la main par hasard / Damidot a fait une chambre horrible pour la petite dernière mais on n'a pas les moyens de se plaindre / Marcel a loupé sa béchamel, il est logiquement éliminé de Top-Chef

A force de nous gaver de cette chanson que j'aime beaucoup, je dois l'admettre, on va finir par la vomir. Les bons sentiments prennent le dessus, c'est la folie !

 

2. James Blunt  un tube vomitif au choix entre "Goodbye my Lover" et "You're Beautiful"

Chantilly à tous les étages, situation inextricable, ou tu chiales ou tu zappes.

Situations: Tiens, Papa est de retour après 25 ans d'absence / Le test de grossesse est positif / Rateau monumental pour le moche et timide, on est tous plié de rire.

 

 

Attention, James Blunt, il a fait la guerre et il a décidé de se mettre à la chanson après. C'est un écorché vif, malheureusement, ce n'est qu'une image (copyright "dictionnaire de la mauvaise fois musicale")

 

3. Coldplay "Viva la Vida"

La joie, le Kif ultime, la banane pour tous.

Situation: Maryline s'éclate en conduisant le tracteur de Jean-Louis / Kevin a fait tout seul dans le pot / L'esprit d'équipe est plus fort que les rivalités individuelles

Bon, sur un plan purement musical,le melonneux Satriani se croie autorisé à parler de plagiat pour l'utilisation d'une suite d'accord préhistorique. Ce morceau est imparable.

 

4. Pink Floyd "Money"

La spéciale CAPITAL

Situation: Et une fosse septique, combien ça coute vraiment à l'usage ? Comment sont rémunérés les artistes de rue ? Quelle ristourne je peux espérer pour ma nouvelle Twingo ?

Morceau mythique, qui a l'avantage d'être très parlant !!

5. Sia "Breathe Me"

Et là c'est le drame / Apocalypse télévisuelle

Situation: Mémé est décédée, Tata a perdu un bras / Ca avait bien commencé, mais en fait Patrice est un grand connard, comme tous les hommes / On ne se reverra jamais mais on fait comme si.

 

Pour tous les fans de LA série "Six Feet Under", l'utilisation jusqu'à l'outrance de ce thème devient nauséabonde. A jamais associée à la scène finale d'une saga inégalable, elle est asaisonnée à toutes les humeurs par des programmateurs à la culture musicale jouant avec le néant. Si ces sombres blaireaux pouvaient arrêter ça serait aussi bien.

Et sur ce, à bientôtôt !

 

Les 5 morceaux qu'ils faut connaitre pour regarder M6

m6.gifParmi mes nombreux vices, je dois avouer que j'adore regarder les émissions de télé-réalité. N'essayez pas de me prendre en défaut, je suis incollable. "Maman cherche l'amour dans le pré", "Top Chef", "Pékin Express", "Le chantier", je suis tout ! Et si les ficelles de ces émissions sont toujours aussi grosses (mais c'est pas grave, on regarde pour se payer la tête des candidats), il faut bien admettre qu'au niveau de la programmation musicale, c'ets pas l'overdose d'inventivité. On tourne toujours autour des même scies. Faisons un point !

Evidemment, tout est un peu caricatural. Et il y a beaucoup d'autres musiques qui illustrent les différents sujets. d'ailleurs, la preuve il y a peu, pour illustrer des images d'Amérique du Sud, on a mis du flamenco. La pure classe. Mais revenons à nos agneaux:

1. Keane "Somewhere Only We Know"

La découverte de l'autre, le départ nostalgique mais heureux, la séparation à l'amiable.

Situations: Ils se frôlent la main par hasard / Damidot a fait une chambre horrible pour la petite dernière mais on n'a pas les moyens de se plaindre / Marcel a loupé sa béchamel, il est logiquement éliminé de Top-Chef

A force de nous gaver de cette chanson que j'aime beaucoup, je dois l'admettre, on va finir par la vomir. Les bons sentiments prennent le dessus, c'est la folie !

 

2. James Blunt  un tube vomitif au choix entre "Goodbye my Lover" et "You're Beautiful"

Chantilly à tous les étages, situation inextricable, ou tu chiales ou tu zappes.

Situations: Tiens, Papa est de retour après 25 ans d'absence / Le test de grossesse est positif / Rateau monumental pour le moche et timide, on est tous plié de rire.

 

 

Attention, James Blunt, il a fait la guerre et il a décidé de se mettre à la chanson après. C'est un écorché vif, malheureusement, ce n'est qu'une image (copyright "dictionnaire de la mauvaise fois musicale")

 

3. Coldplay "Viva la Vida"

La joie, le Kif ultime, la banane pour tous.

Situation: Maryline s'éclate en conduisant le tracteur de Jean-Louis / Kevin a fait tout seul dans le pot / L'esprit d'équipe est plus fort que les rivalités individuelles

Bon, sur un plan purement musical,le melonneux Satriani se croie autorisé à parler de plagiat pour l'utilisation d'une suite d'accord préhistorique. Ce morceau est imparable.

 

4. Pink Floyd "Money"

La spéciale CAPITAL

Situation: Et une fosse septique, combien ça coute vraiment à l'usage ? Comment sont rémunérés les artistes de rue ? Quelle ristourne je peux espérer pour ma nouvelle Twingo ?

Morceau mythique, qui a l'avantage d'être très parlant !!

5. Sia "Breathe Me"

Et là c'est le drame / Apocalypse télévisuelle

Situation: Mémé est décédée, Tata a perdu un bras / Ca avait bien commencé, mais en fait Patrice est un grand connard, comme tous les hommes / On ne se reverra jamais mais on fait comme si.

 

Pour tous les fans de LA série "Six Feet Under", l'utilisation jusqu'à l'outrance de ce thème devient nauséabonde. A jamais associée à la scène finale d'une saga inégalable, elle est asaisonnée à toutes les humeurs par des programmateurs à la culture musicale jouant avec le néant. Si ces sombres blaireaux pouvaient arrêter ça serait aussi bien.

Et sur ce, à bientôtôt !

 

25/01/2010

Nathalie Natiembé & Bumcello "Karma", ouvrez vos chakras à la grande musique du monde

karma.jpgNathalie Natiembé avait fait un peu parler d'elle, il y a déjà cinq ans de celà quand son précédent disque Sanker avait enthousiasmé la critique. Cette femme a tout pour fasciner: une attirance quasi-animale pour la musique qui a conduit cette mère de famille à pénétrer au plus profond du maloya réunionnais ou une engagement artistique intense qui l'a poussé à se prendre des cuites pour mieux comprendre les bleus de l'âme de son île. Comme Danyel Waro, Nathalie Natiembé n'a pas d'équivalent en France, comme lui elle peut avec un tambourin et sa seule voix captiver un auditoire. Sans être créole, sans la comprendre la poésie de ses mots nous transperce.

Vincent Segal et Cyril Atef n'ont pas non plus beaucoup d'équivalent sur notre territoire. Ils détruisent avec Bumcello toutes les petites cases musicales, rendent la musique savante accessible et la musique accessible presque savante. Le violoncelle du premier, les percussions animales de l'autre et surtout la recherche de l'essentiel, le plaisir brut, la puissance d'une mélodie qui te poursuit toute la journée, une longue complainte au violoncelle ou un beat destructeur qui rend impossible la station assise, tout celà est leur ordinaire.

La rencontre de ces trois musiciens est aussi exceptionnelle que prévu. Le côté animal du batteur réveille la lionne rock, presque punk qui sommeille dans les entrailles de Nathalie Natiembé, alors que le violoncelle de Vincent Segal sublime sa sensibilité, sa voix faite de puissance et de soleil. Un pur moment de plaisir et d'écoute mutuelle...

Karma
podcast

Hkdododansing
podcast

05/11/2009

Pepe de la Matrona, jusqu'où remonte le chant ?

pepe de la matrona.jpgQuand a commencé la musique ? Quand le chant s'est-il distingué de la parole ? Quelles sont les premières berceuses que l'on chantait au fond des grottes ? Sans apporter de réponses, Pepe de la Matrona nous renvoie au coeur de l'ame musicale humaine, entre le cri et le chant. Manuel de Falla parlait de Cante Jondo ou "chant profond" pour évoquer cet engagement qui dépasse de loin les frontières de la musique. Figure historique du flamenco, Pepe de la Matrona avait en lui cet animal, il était d'ailleurs souvent comparé à un fauve et son chant qualifié de préhistorique. A la fois tellement irrégulier et pur que la guitare en devient presque accessoire.

Seguiriya (enregistré en 1963, Pepe de la Matrona a alors 82 ans, et d'après les notes du disques toujours un petit verre de vin au pied de sa chaise)

podcast

qawwali.jpgEn écoutant cet essentiel andalou, on comprend pourquoi comme par magie, le flamenco et la musique qawwali peuvent se lier avec un tel bonheur. Flamenco Qawwali est un coffret de musique brulante. L'association des deux cultures semblait fonctionner comme par miracle à la première écoute. En découvrant le Cante Jondo de Pepe de la Matrona, l'évidence s'impose aux oreilles. Ces musiques viennent de très loin, bien au-delà des cultures, ce sont le cri des hommes des femmes qui se battent et qui s'aiment depuis qu'ils existent, elles nous racontent la même hstoire.

27/10/2009

Liquid Ice "Rotten Apple" le morceau incongru de la journée

liquidice.jpgIl faut toujours se méfier quand on achète de la musique des îles en brocante. Et a fortiori, encore plus, quand, comme moi, on n'apprécie pas particulièrement le zouk ou le merengue. Car les musiciens antillais sont des filous. Ils ont tous des looks de guerriers du funk, posent avec des basses de 2 mètres de long et des orgues de folie, mais quand on met le disque sur la platine, c'est l'hymne à l'amour syncopé pour la doudou du Gosier qui sort des enceintes. Frustrant, très frustrant. Encore plus frustrant que ces dizaines de disques pas vraiment utiles à mes oreilles, il y a les disques avec un seul morceau fascinant, souvent un petit reggae ensuqué sur deux accords qui rend l'écoute encore plus douloureuse, car on peut alors imaginer tout ce qu'on aurait pu déguster si seulement tous ces gaillards s'était mis d'accord pour enregistrer un disque entier comme ça.

Après, il suffit juste d'être conscient de la situation. Ne rien espérer et finalement découvrir des morceaux absoluments déroutants sur des albums plutôt joviaux. Comme le dernier morceau de ce disque d'un groupe dominicain Liquid Ice. Sans prévenir, comme ça ils jouent un truc incroyable entre funk minimal et chanson Canterbury. La surprise est d'autant plus belle ainsi. Et voilà comment un seul morceau vaut ce petit billet. En plus avec le froid et la pluie, une petite vue sur l'océan ne fait jamais de mal.

Rotten Apple
podcast

En fait pour être vraiment honnête, le morceau précédent me laisse aussi bien assis. Faut dire que tout le long du disque, on retrouve des solos d'orgue/synthétiseur absolument térrifiants. On sent que le groupe avait du casser sa tirelire pour faire venir le bouzin en bateau, ils en mettent partout. Pas étonnant qu'ils mélangent donc tout ça avec ce reggae bizarre. Mais vraiment bizarre ! Bon allez, c'est cadeau !

Love Soldiers

podcast