Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/07/2007

Rigolus, des cuivres qui brillent comme une boule à facette !

ef59b09f893dcad12b1847a8f77507a4.jpg Voilà des jeunes gens bien élevés et doués qui préfèrent délaisser le jazz dont ils sont issus pour donner un air de fête bigarrée à leur musique. En l' écoutant, on saute d' une influence à l' autre à vitesse grand V, le tout baigné dans un écrin de cuivres survoltés. Donc on peut penser à Madness, Acoustic Ladyland, Bregovic, Les Swingle Singers, Naked City ou Donna Summer. Avec leur rythmique toujours brulante, on s' attend à voir apparaitre Travolta en moule-burnes puis on prend un bon vieux rock, puis une valse, puis autre chose, et c' est comme çà sur 17 titres. Ces cuivres s' immiscent partout, parfois ils passent un peu en force, s' imposent en jouant des coudes et en  bousculant un peu le reste de la troupe, mais ca fait tellement de bien que l' on ne leur en tient pas trop rigueur.

Ca envoie du début à la fin, c 'est un plaisir simple que ce Rigolus !

Au total, il est plus difficile de choisir les extraits que de l' écouter... J' adore le puissant groove de Dave, le morceau inaugural, le "Allah Ouakbar Benoit Seize" de Machiavelika Portugal, les ambiances discos un peu humides, l' iconoclaste Finger in the freezer et son accompagnement minimaliste à la machine écrire de gendarme... Mais plus que tout je me surprends à adorer le rigolo-bonus de Rigolus Envie de toi qui ferait un très bon tube de l' été avec le "Tu va prendreé de l' autre.. Mais bon, Number one des plages, chez Chief Inspector, petit label qui n' en finit plus de monter, ca leur ferait drôle...

Machiavelika Portugal

podcast

 
Envie de toi 

podcast

 

Echelle de facilité d' écoute

Rythme 2/5: Ah c' est sur, ca part un peu dans tous les sens, mais c' est fait avec gout...

Mélodies 4/5: La plupart sont juste surpuissantes

longueur des morceaux 5/5: c' est du bon, du rapide du varié, du frais quoi !

Passerelle vers jazz, fanfare, Chief Inspector...

 

 

05/07/2007

Ernesto Nazareth, Pixinguinha... Le Choro, la véritable âme brésilienne

d5cca72040ece81a7b829791986c9e23.jpgLa musique brésilienne, voilà un vaste sujet. Pour certains, c' est la Batucada à Rio, les filles à poil et des percus dans tous les sens; pour d' autres, c' est la bossa-nova, Joao Gilberto et Chico Buarque (et les filles en bikini sur la plage); pour certains, ce sont les racines africaines, sa foi et ses chants... Tous ont raison, aussi métissée que la population, la musique brésilienne est multiple.

Mais il y a toujours un mot qui finit par revenir au détour d' une conversation... Choro ... Un terme qui viendrait du verbe 'chorar' (pleurer), bien que rien ne soit bien clair. Ce qui est plus évident, c' est que le Choro a précédé toutes ces autres formes de musiques, et qu' elle occupe toujours une place à part dans le coeur des brésiliens.

Pièce mélodique, joyeuse ou triste mais immédiatement assimilables, le Choro séduit par sa simplicité. Les maîtres du genre sont nombreux, mais s' il faut n' en retenir que quelques uns, ce sera pour moi Ernesto Nazareth et Pixinguinha qui vécurent au début du vingtième siècle.

fd0f9d35520518d76e6099209eb68996.jpgErnesto Nazareth, c' est la classe absolue, la simplicité, le piano qui fait réver. Polka, tango et autres s' enrichissent sous sa plume. Il est difficile de résister à de telles pépites, et quand ce sont des valses qu' il composent, celles-ci sont empreintes d' une si profonde mélancolie, qu' on en vient à regarder vaguement par la fenêtre, sans trop penser à grand chose...

 

a08de33bbb62508e6e1713ee36974a9e.jpgSouvent adaptées pour guitare, ses compositions, pour piano gardent toute leur fraicheur.  Arthur Moreira Lima explore cette oeuvre méconnue à travers ce disque sobrement intitulé Arthur Moreira Lima interpreta Ernesto Nazareth et croyez moi, ca vaut le détour.

Fon-fon, si joyeux

podcast

 
Confidentia, si émouvant

podcast
 

 

54f3f99812cd53b4e1a5b8546babe1ba.jpgPixinguinha, flûtiste de son état, détenait le même secret des mélodies inoubliables. Son air le plus connu Carinhoso enchante toujours autant. Ici jouée par le guitariste Baden Powell et Claudio de Queiroz, cette mélodie qui fut reprise par plus de deux mille fidèles lors des funérailles de son compositeur en 1973 n' a pas pris une ride.

Carinhoso 

podcast
 

 

Enfin pour conclure, nous dirons donc que le Choro, musique sans prétention mais pas sans qualités n' attend que l' été et que le soleil se montre un peu pour se laisser déguster.. Ca fait un peu guide Michelin comme conclusion mais bon...   

 

 

03/07/2007

David Guetta "mix messenger", Clara 'Tu m' a déjà vu quelque part' Morgane. Les merdes de l' été sont servies !

3343273201b24b5abe99cb387178d5e4.jpg" J' ai mis un gel effet mouillé, tu veux l' adresse de mon revendeur ?"

Franchement, je suis tombé là-dessus par hasard, c' est affligeant... Je pense que si on portait plainte pour que ce vendeur de gel coiffant n' approche pas d' un disque ou d' une platine à moins de 250 mètres, les chances de succès ne seraient pas négligeables...

Le Caca du Guetta

Là, je serais pour mettre la TVA à 150 % pour de telles choses... J' ai trouvé trouvé inconcevable pour que de tels insultes se vendent suivant les même règles que le travail d' un gars qui s' acharne à faire un disque un peu personnel. Mais David n' est pas seul, que pensez vous par ailleurs de l' excellente incursion dans la chanson de Clara Morgane ? Avec le bon Lord Kossity en associé interressé, ils n' ont évidemment pas eu de mal à trouver quelques oreilles averties qui ne purent que s' incliner devant tant de talent.

Le Caca de Clara 

 

2c194299a18233cd1bc528818edc6c0a.jpg"C' est dommage Poufilla, une petite muco et tu signais chez Universal !"

Pour tout dire, le fait que des parodies comme celles de Michael Youn soient au moins du niveau des originaux devrait peut-être éveiller quelques soupçons, mais non, on vend la merde et la parodie de la merde, en sonnerie de portable et en mp3, et après quelques grands manitous tels que Pascal Nègre nous expliquent que c' est pas bien de télécharger. Mais quand on vend de la musique comme du paté, faut pas s' étonner que les neuneus aillent la prendre gratos à la source.

 A tous les pleureurs faux-musiciens, un authentique leur répond. Dick Annegarn, juste la classe intégrale, je vous laisse consulter ses autres interventions qui sont autant de plaisirs...

Dick Annegarn "Aujourd'hui c' est gratuit, demain c' est le double"